Une enseignante condamnée pour avoir dénoncé le racisme du FN

Consternation après que le tribunal correctionnel de Nîmes ait condamné pour outrage, Sylvie Polinière, enseignante CGT du lycée Paul Langevin de Beaucaire au bénéfice du maire Front National Julien Sanchez.

Elle devra verser une amende de 300 euros dont150 avec sursis et 1€ de dommages et intérêts au maire et à son adjoint.

Celle-ci avait qualifié ce dernier de "membre d'un parti raciste et xénophobe". Le tribunal a jugé que ce n'était pas le cas : surprenant et révoltant pour beaucoup de citoyens démocrates