L'ABSTENTION ET LE PIÈGE MACRON ONT BIEN FONCTIONNÉ AU PREMIER TOUR

Néanmoins la France insoumise a bien résisté en qualifiant de nombreux et nombreuses candida-t-es pour le second tour. Nous en appelons à la jeunesse, au monde du travail, aux quartiers populaires.

Voulons-nous conforter la politique que va mener Macron contre les droits et acquis sociaux ?

Ou à l'inverse voulons-nous qu'elle se distingue en se plaçant à l'avant-garde de la résistance à cette politique ? Dans le premier cas, il suffit de rester à la maison dimanche prochain. Dans le second cas, il faut se mobiliser et envoyer le plus possible des député-e-s insoumis-es à Paris.

Il faudra à l'Assemblée Nationale un porte voix à nos luttes pour s'opposer à la démolition du code du travail, à celle de la protection sociale, à l'augmentation de la CSG et faire vivre un autre projet, pour l'avenir... en commun.

Parmi les candidat-e-s Insoumis-es, 6 appartiennent à notre mouvement, Ensemble ! Il s'agit de Clémentine Autain dans le 93, de Marie-Madeleine Doré-Lucas dans le 56, de Alain Laffont dans le 63, de Rafik Qnouch à Paris, de Hendrik Davy dans le 13, de Caroline Fiat dans le 54, cette dernière face au FN. 

Le danger FN est toujours présent, je l'éprouve tous les jours dans ma région, la région Occitanie où je suis conseillère régionale. Pas un député-e FN ne doit franchir les portes de l'assemblée ! J'appelle toutes les forces à gauche progressistes et démocrates à soutenir Caroline Fiat, et j'appelle tous nos concitoyens et toutes nos concitoyennes à porter leurs voix sur nos candidat-e-s.

Myriam Martin, porte parole de Ensemble ! Conseillère régionale Occitanie